28 octobre 2021
Quels sont les signes de fourmis charpentières dans la maison

Quels sont les signes de fourmis charpentières dans la maison ?

Q : Je constate des dommages au bois de ma maison. Quels sont les signes de fourmis charpentières dans la maison et comment puis-je déterminer si j’ai une infestation ?

R : Les fourmis charpentières peuvent causer de graves dommages au bois sur les propriétés. Leur nom vient de la façon dont ils créent leurs nids. Les fourmis charpentières creusent dans le bois et construisent des tunnels lisses où elles travaillent et vivent. Si leurs activités ne sont pas contrôlées, les fourmis charpentières peuvent causer des dommages structurels importants. Bien qu’elles puissent être confondues avec des fourmis noires communes, il existe des différences distinctes entre les deux à y regarder de plus près.

La présence de fourmis charpentières peut être un signe qu’elles ont créé un nid dans la maison ; Cependant, un examen plus approfondi doit être effectué pour déterminer s’ils ont fait un nid dans la propriété ou s’ils ne font que passer pour de la nourriture. Voici quelques signes de fourmis charpentières dans la maison pour vous aider à déterminer votre plan d’action. Problèmes de nuisibles ?Trouvez des experts agréés en lutte antiparasitaire dans votre région et obtenez des estimations gratuites et sans engagement pour votre projet.

Les fourmis charpentières sont plus grosses que les autres types de fourmis. Ils peuvent aussi avoir des ailes

À première vue, il peut être facile de confondre une fourmi charpentière avec une fourmi noire commune qui fréquente les pique-niques et les cuisines. Cependant, les différences des fourmis charpentières sont plus apparentes après un examen plus approfondi. Les fourmis charpentières peuvent être jusqu’à cinq fois plus grosses que les fourmis noires communes, mesurant en moyenne ⅝ de pouce. La taille d’une fourmi charpentière peut varier en fonction de son rôle au sein de la colonie.

Les fourmis charpentières peuvent également être identifiées par leur tête en forme de cœur et leur nœud unique sous le thorax. D’autre part, les fourmis noires communes ont une tête ronde et des nœuds doubles sous le thorax. Une fourmi charpentière a également un thorax arrondi par rapport au thorax anguleux ou bosselé d’une fourmi noire commune.

Comme il existe de nombreux types de fourmis charpentières et de fourmis communes aux États-Unis, il est difficile de se fier à la couleur pour identifier l’espèce exacte de fourmis. Pour référence, les fourmis charpentières noires sont généralement noires ou brun foncé, tandis que les fourmis charpentières rouges ont un thorax rouge.

Des tas de sciure de bois ou de copeaux de bois près des plinthes, des montants de porte et des rebords de fenêtre peuvent indiquer des fourmis charpentières.

Les fourmis charpentières ne sont pas aussi dommageables que les termites ; Cependant, ils peuvent causer des milliers de dollars de dommages s’ils ne sont pas contrôlés. Il est important de noter que les fourmis charpentières ne font que des nids dans le bois pour y vivre. Elles n’utilisent pas le bois pour se nourrir comme le font les termites. Les fourmis charpentières font leurs nids en créant des tunnels à travers du bois de préférence humide. Ils créent ces tunnels en mâchant le bois et en le poussant hors des tunnels dans des zones ouvertes. Cela peut causer des tas de sciure de bois ou de copeaux de bois.

Les propriétaires peuvent remarquer de la « crasse » ou des copeaux de bois humides provenant de bois humide près des plinthes, des montants de porte et des appuis de fenêtre. Les déjections contiennent également des morceaux d’autres insectes que les fourmis charpentières ont mangés et éliminés. Vérifiez les sous-sols, les vides sanitaires et d’autres endroits sur la propriété avec du bois humide pour voir s’il y a une accumulation d’excréments ou de sciure de bois. Cela peut indiquer que des fourmis charpentières sont présentes et peuvent causer des dommages structurels.

Les fourmis charpentières peuvent faire des bruissements dans les murs ou les boiseries

La majorité des colonies de fourmis charpentières matures comptent environ 3 000 fourmis. Les colonies plus grandes peuvent héberger de 10 000 à 20 000 fourmis ouvrières et jusqu’à 100 000 fourmis charpentières au total. Au fur et à mesure que la colonie grandit, il y a de plus en plus de chances qu’un propriétaire puisse les entendre construire leurs nids. Il peut y avoir un bruissement lorsqu’ils creusent un tunnel à travers le bois pour faire leurs maisons. Il est préférable d’écouter ce doux bruissement lorsqu’il est calme, de préférence la nuit. Il est également utile de tester les murs en tapotant la structure pour voir si le bois sonne creux.

Les fourmis volantes peuvent être le signe d’une infestation de fourmis charpentières

Un autre signe d’une infestation de fourmis charpentières est des fourmis volantes ou des restes d’ailes sur les fenêtres ou les fissures et les crevasses. Les fourmis volantes sont des fourmis reproductrices au sein de la colonie qui quitteront le nid pour se reproduire et créer de nouvelles colonies. S’il y a des fourmis ailées sur la propriété, cela peut indiquer une colonie de fourmis charpentières établie et mature. À ce stade, les fourmis charpentières peuvent avoir causé des dommages importants qui doivent être examinés par un professionnel, et un exterminateur doit être appelé pour contrôler l’infestation.

Le bois que les fourmis charpentières ont endommagé sera lisse et poli

Pour déterminer si le bois est endommagé par des fourmis charpentières ou des termites, examinez soigneusement le bois. Les galeries de bois créées par les fourmis charpentières seront lisses et auront une texture presque de papier de verre. Il y aura également de petits trous où les fourmis charpentières ont expulsé des débris, généralement de taille variable. Alternativement, le bois endommagé par les termites contient des débris de terre et de boue avec des tailles plus uniformes. Au fil du temps, ces tunnels polis affaibliront l’intégrité structurelle du bois de la maison, provoquant éventuellement la déformation des murs à cause des milliers de trous dans les galeries des fourmis.

Les fourmis charpentières ne sont peut-être pas toujours actives, mais cela ne signifie pas qu’elles sont parties.

Étant donné que les fourmis charpentières ne mangent pas le bois dans lequel elles vivent, les propriétaires peuvent voir des fourmis charpentières sortir de leurs nids pour chercher de la nourriture. Ces fourmis ouvrières peuvent parcourir jusqu’à 300 pieds dans leur recherche. Il est courant de ne voir que quelques fourmis à la fois, surtout s’il fait sec et ensoleillé. Cependant, la plupart du temps, ils peuvent s’occuper de leurs nids. Il est possible de ne pas les voir très souvent ; Cependant, cela ne signifie pas qu’ils ont évolué. Il est plus probable qu’ils établissent davantage leur nid, surtout s’ils se trouvent dans un environnement frais ou humide.

Un exterminateur professionnel est le mieux équipé pour faire face à une infestation de fourmis charpentières.

Il est essentiel de connaître et d’identifier les signes avant-coureurs des fourmis charpentières vivant dans une maison. Une fois qu’une infestation est déterminée, contactez un professionnel pour examiner l’étendue de l’infestation et recommander comment la maîtriser. Un exterminateur professionnel peut s’assurer qu’il ne reste plus de fourmis après avoir éliminé la colonie. Même laisser quelques fourmis derrière eux peut leur permettre de reconstruire leur colonie et de rétablir un nid à l’intérieur de la maison.

Pour éviter de futures infestations, les propriétaires doivent colmater toutes les fissures de la maison où les fourmis pourraient passer, stocker les aliments dans des contenants hermétiques et s’assurer qu’il n’y a pas de bois humide dans la maison que les fourmis peuvent utiliser pour construire leurs nids.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *