Dermopigmentation des sourcils : pour un regard perçant et sublime !

Dermopigmentation des sourcils : pour un regard perçant et sublime !

Un pigment se déclinant en plusieurs nuances, ça peut servir pour créer du changement ! C’est justement le concept qu’on tient à mettre en relief lorsqu’on évoque le sujet sur la dermopigmentation des sourcils. Le regard, ça se façonne et ça s’embellit avec des petites retouches qu’on peut facilement faire dans un salon de beauté. Effectivement, il suffit parfois d’un ajout de couleur ou d’un léger remplissage pour créer un beau regard. Comment ça marche et à quel résultat peut-on s’attendre ? En voici les détails. 

Réaliser un maquillage de manière harmonieuse et délicate

La dermopigmentation se veut subtile pour laisser la beauté naturelle s’exprimer. L’objectif est de créer du style et de compléter les traits qui caractérisent le regard. Il n’est pas nécessaire de tout métamorphoser au risque de ne plus se reconnaître soi-même. La dermo-praticienne prend d’abord le temps de bien examiner la peau, de vérifier la couleur des poils et de trouver les meilleures idées pour l’embellissement du regard.

Prochain programme, choisir minutieusement le bon pigment, celui qui s’accorde exactement à la couleur de la ligne actuelle. On effectue donc le maquillage permanent des sourcils poil à poil pour que chaque détail soit réalisé harmonieusement. Il ne reste plus qu’à préparer tous les équipements et de s’apprêter à mettre en œuvre la meilleure technique pour que l’intervention soit un succès. Gage de sécurité sanitaire, les précautions d’hygiène doivent également être respectées adéquatement pour une séance dans les normes. 

Dessiner des faux poils avec des pigments

Pour façonner et sublimer le regard, il s’avère nécessaire d’avoir une main habile pour créer les faux poils. Après avoir dessiné et délimité la ligne à remplir, il faut s’attaquer au maquillage. Un maquillage permanent des sourcils, on aime quand c’est subtil et quand c’est élégant. Pour y parvenir, on choisit avant tout la finesse de l’aiguille appropriée pour tracer des traits fins ou plus épais selon la patiente.

Et hop, on éclaire la zone des sourcils pour avoir un meilleur visuel, et que le dessin commence ! Pour faire des faux poils, il est nécessaire de commencer depuis le côté du nez pour fixer préalablement le style à réaliser. Les poils sont dessinés petit à petit mais le nombre de traits à réaliser dépend essentiellement de l’embout du dermographe utilisé. 

Façonner un joli regard avec brio

En entrant dans un salon de beauté pour faire du maquillage permanent, on a sûrement déjà en tête le type de changement qu’on veut. Mais on ne remarque à quel point la technique amène à un résultat énorme que lorsqu’on se regarde dans le miroir après la réalisation.

Des yeux qui sont mis en valeur grâce à des petites retouches et une belle symétrie dans la forme des lignes, ce n’est pas rien. La manière dont les faux poils sont dessinés amène à une grande élégance, à un effet très naturel qui se dévoile avec grande fierté. Chaque nouvel aspect du regard contribue donc à embellir le visage tout entier, et cela, pour au minimum une année entière.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.